lundi 11 décembre 2017

Ceux qui s'aiment de Coralie Raphael - Chronique



Présentation de l'auteure
Un peu de tendresse dans ce monde de brutes ? C'est ce que nous propose Coralie Raphaël dans ce recueil de onze nouvelles autour de "Ceux qui s'aiment" et des sentiments. Des histoires d'amour de jeunesse, d'amour impossible, d'amour rêvé, d'amour retrouvé... pour oublier un temps les soucis et se rappeler avec délice ce que la vie peut offrir de mieux !
Mieux qu'un livre, un remède anti-coup de blues !

L'auteure
Coralie est née le 1er novembre 1986 en France.
À 18 ans, elle commence une licence de chinois à l’université Paul-Valéry-Montpellier et part vivre trois ans plus tard à Zhengzhou, dans la province du Henan, en Chine.
En 2008, elle rentre à Montpellier et reprend ses études dans la gestion d’entreprise.
À 28 ans, elle quitte une nouvelle fois la France pour s’installer au Canada.
À 31 ans, elle écrit onze nouvelles mettant en scène divers couples et diverses façons d’exprimer l’amour. Elle les auto-publie dans un recueil intitulé Ceux qui s’aiment paru en octobre 2017 chez Librinova.
Son site.
Sa page Facebook.
Son compte Twitter.

Interview exclusive de Coralie

Bonjour Coralie, merci de m’accorder cette interview !

Avez-vous toujours su que vous vouliez écrire ?
Pas vraiment. L'envie d'écrire s’est concrétisée tardivement mais c’est aujourd’hui une évidence.

Quand avez-vous commencé à écrire?

En début d’année, j'ai commencé à écrire les nouvelles de ce qui allait devenir Ceux qui s’aiment. Je n'avais pas l'intention d'en faire un recueil et je pensais encore moins les publier. J'avais écrit ces histoires pour moi, pour me prouver que je pouvais écrire quelque chose. Je voulais aller au bout de mes idées. Une amie, elle-même auteure autoéditée, m’a ensuite donné envie de me lancer dans cette aventure. J’ai publié Ceux qui s’aiment sur Librinova en fin d’année.

Quels sont vos auteurs préférés ?
Mes auteurs préférés sont Maupassant, Charlotte Brontë et Amélie Nothomb.
J’aime la cruauté dans la vie de Jeanne, l'opportunisme de Georges Duroy, la force et l’indépendance de Jane Eyre. Et chez Amélie Nothomb, j’aime ses influences japonaises et son grain de folie.


Que recommanderiez-vous à de jeunes auteurs qui n'osent pas se lancer?

Je suis moi-même un jeune auteur, alors je ne suis pas sûre d’être en position de donner des conseils mais je dirais de ne pas penser au succès et d’écrire pour soi ou pour quelqu’un qu’on aime et de beaucoup travailler car l’écriture est un artisanat. Puis se lancer humblement, sans avoir peur de se remettre en question. Le monde de l’autoédition est bienveillant, on y fait de belles rencontres.

Quelle est votre plus beau souvenir d'écrivain ?
Le jour où j’ai envoyé mon manuscrit à Librinova. J’étais envahie de doutes : est-ce que le livre était vraiment fini, qu'est-ce que j'avais raté, et si j’avais mal raconté mes histoires, pourquoi les publier ?

Pourriez-vous expliquer comment vous fonctionnez en tant qu'auteure ?
J’écris la nuit, quand tout le monde dort. Je relis un peu ce que j’ai écrit la veille puis je reprends le fil. Je m’interromps parfois pour vérifier l’orthographe d’un mot ou son sens.
Pour la relecture, j’ai deux amies très chères qui sont les premières à me lire. Je sais que je peux compter sur leur bienveillance et leur honnêteté.


Auriez-vous envie d'ajouter quoi que ce soit ?
Je me sens très honorée d’être lue et je remercie toutes les personnes qui me lisent pour leur gentillesse. Être lu, c’est le plus grand bonheur pour un auteur.

Ma chronique
Mes lecteurs le savent, je ne lis pas beaucoup d'histoires d'amour mais les critiques de ce recueil de nouvelles m'avaient donné envie de me lancer !
Et j'ai été conquise :
* par l'originalité de certaines nouvelles,
* par l'humanité qui s'en dégage,
* par la volonté de croire en l'amour quoi qu'il arrive,
* par la complexité des sentiments dans certaines d'entre elles,
* par la beauté de certaines de ces relations amoureuses qui n'étaient pas gagnées d'avance,
* par le style, simple et direct, dans lequel le narrateur ressemble à une amie d'enfance qui nous parle!

Merci infiniment Coralie pour votre confiance !