samedi 17 février 2018

Chronique - Mon petit cœur en pierre de Lucile Caron-Boyer



J’ai découvert Lucile sur les réseaux sociaux et ai eu envie de lire son roman qui je l’espérais respirerait la bienveillance et l’amour de la vie, des autres, comme elle le faisait elle-même ! Eh bien, je n’ai pas été déçue un seul instant. Mon petit cœur de pierre est même un coup de cœur et m’a chamboulée au point de me demander comment j’allais commencer cette chronique !
Vous, lecteurs, avez-vous déjà ressenti ce moment où l’on referme un livre et où l’on se sent proche, très proche de l’auteur ? Ça m’est arrivé, parfois, mais cette fois-ci, ça s’est passé de façon fulgurante !
Lorsque j’ai écrit à Lucile (dans les minutes qui ont suivi ma lecture) j’ai commencé par lui proposer que l’on se tutoie parce que le vouvoiement ce n’était juste plus possible ! Elle avait en outre lu L’élève a cœur de sa réussite, l’avait apprécié, en avait parlé et nous avions échangé entre auteures. J’estimais que les barrières étaient tombées…
Mais voilà… ce qui vous intéresse c’est ma chronique, pas mes états d’âme !

Cet ouvrage est avant tout un roman pour adolescents mais je vous assure que les adultes y prendront grand plaisir aussi : la professeure que je suis a particulièrement apprécié la vision de l’école, des difficultés des adolescents, des relations intergénérationnelles, amoureuses, que l’on redécouvre dans cette merveilleuse histoire, celle d’une adolescente au caractère trempé et à l’intelligence émotionnelle exacerbée. Les sujets qui reviennent en filigrane dans Mon petit cœur de pierre nous touchent forcément : l’empathie, la cruauté des jeunes face à la différence, la difficulté de s’accepter, la recherche du père absent, de sa propre personnalité, l’Amour et l’Amitié. Tout dans cette histoire au suspense haletant nous touche car notre narratrice / personnage principale est directe, franche, positive et si réfléchie ! En outre, ce roman est très bien écrit et très juste.
En conclusion, je recommande chaleureusement cette ode à l’Amour et l’Amitié !


Interview exclusive de l’auteure


Photo prise lors de la signature du contrat avec Hachette pour la réédition prochaine de « Mon petit coeur de pierre ».

Pourrais-tu te décrire en quelques mots, s'il te plaît ?
C’est le côté le plus compliqué pour moi, j’ai toujours du mal à parler de ma petite personne ;)
Alors en quelques mots :
Lucile, la quarantaine, maman de trois enfants, nantaise depuis une quinzaine d’années.

Quand as-tu commencé à écrire ?
Dès que j’ai commencé à lire… L’un a entraîné l’autre.

As-tu eu un déclic ?
Pour l’écriture elle-même, je ne me souviens pas, j’ai la sensation que ça a toujours fait un peu partie de moi, raconter des histoires, élaborer des scénarii…
Par contre, pour la publication, la confrontation au lecteur, très clairement il y a eu un moment charnière, un moment où je me suis dit « Finalement, je n’ai rien à perdre, je vais au bout de mon rêve ». L’âge aidant sans doute ;)

Quels auteurs t'ont le plus influencée ?
Je crois que chaque auteur qui m’impressionne ou qui me touche laisse une petite trace en moi et que cela ressort à un moment ou à un autre, sous une forme ou une autre. Ça fait beaucoup de monde !

Quel sont tes auteurs préférés ?

Scott Fitzgerald que j’ai découvert adolescente et qui m’avait fascinée. Je collectionnais ses recueils de nouvelles.
John Irving, parce que c’est un conteur hors pair, qu’il a cette faculté à me faire rentrer dans son univers si particulier.
Stefan Zweig pour la justesse et la finesse psychologique de ses textes.
Et puis aussi Edmond Rostand parce qu’il a écrit « Cyrano ».
Ah, et Delphine de Vigan parce qu’elle me surprend à chaque fois.
Bon je crois que je vais m’arrêter là…

As-tu un livre de chevet ?
Celui que j’ai le plus relu, « Le petit prince » de Saint-Exupéry. J’y découvre quelque chose de nouveau à chaque fois…

Quelle place la lecture tient-elle dans ta vie ?

Essentielle. Comme un besoin vital, un facteur d’équilibre.
La lecture me permet de m’ouvrir sur le monde, d’apprendre des choses, de saisir les nuances et de m’évader quand le besoin s’en fait sentir !

Quel a été ton premier coup de cœur littéraire ?
« Le petit prince », enfant et « Cyrano de Bergerac » à l’adolescence.

Un petit mot pour la fin ?
J’ai envie de dire merci tout simplement…

Un grand merci à toi !


Pour aller plus loin : la page Facebook de Lucile.