mercredi 20 décembre 2017

Emma à la découverte du monde de Joya -- Nadine Bach-Jockers. Chronique et interview.


Eh bien, quelle chance nous avons que Nadine ait cédé à sa passion et partage avec nous sa sagesse ! Emma à la découverte du monde de Joya est un livre qui permet d’initier en douceur les enfants à des concepts essentiels pour le monde du vingt et unième siècle : la protection de l’environnement, la collaboration et le partage, en résumé, l’art de vivre ensemble qui est une des sources du bien-être. Le monde peut sembler bien souvent trop individualiste pour les enfants, et la solitude n’est pas vraiment gage de bonheur. L’enfant retrouvera dans cet ouvrage : de la poésie, de superbes illustrations, de la tendresse, une vision encourageante du monde, en bref tout ce dont il besoin pour trouver sa future place d’adulte. J’ai apprécié en outre les références à la mythologie : Gaîa, la terre-mère, Emma, la maison (si l’on considère l’origine germanique de ce prénom), qui sont des composantes structurantes pour l’enfant.
Les idées de mise en pratique en fin d’ouvrage sont autant de petites graines (clin d’œil à l’auteure) qui pourront germer dans le cœur de nos enfants (ou petits-enfants) !
Merci Nadine de partager cette petite bulle de bonheur avec nous (petits et grands)!

Lien Amazon.


À propos de l’auteure
Nadine Bach-Jockers, thérapeute de formation, elle apprécie partager ses connaissances et ses expériences par le biais de ses livres sur le développement personnel, la méditation, la relaxation et la santé naturelle.
Elle aime aussi se lancer des défis en changeant de registre, voyageant entre la romance fantastique et romantique, le suspense et les thrillers, ses thèmes de prédilection dans lesquels elle s’évade en donnant vie à ses personnages qu’elle aime partager avec ses lecteurs.
Lectrice assidue de littérature de l’imaginaire, elle travaille actuellement sur une trilogie « Alana ».
Ses lecteurs sont majoritairement des adolescents, jeunes adultes et adultes aimant la fantasy et les thrillers, ainsi que des adultes et séniors qui apprécient ces livres sur le bien-être.
Retrouvez-la sur son site : www.nadinebachjockers.fr

Interview exclusive de Nadine


Quand avez-vous commencé à écrire ?
Dès que j'ai su écrire. Dans mes souvenirs, je devais être à l'école primaire, j'écrivais seule et de temps en temps un copain de classe me rejoignait pour écrire de la poésie à rimes, on adorait ça.

Quelles sont vos influences majeures ?

J’ai toujours préféré les livres d'histoires fantastiques et les histoires romantiques. Puis lorsque je suis devenue thérapeute, je n’ai plu plus que des livres sur le développement personnel et la santé naturelle.

Pourriez-vous nous parler de lectures qui ont marqué votre vie ?
Adolescente mon livre fétiche était "Faërie" de Raymond E. Feist, j’étais moins fan lorsque je l'ai relue il y a peu de temps.
Le livre qui m'a vraiment marquée et qui a été le début de mon changement de vie est le livre "L'art de la simplicité" de Dominique Loreau. Il m'a ouvert l'esprit au fait que la vie matérialiste que je menais n'allait pas m'apporter le bonheur, bien au contraire. Cela m'a fait beaucoup réfléchir et vider mon chez moi tant pour le côté matériel qu’humain. Pour vivre heureux on n’a pas besoin de grand-chose, il suffit juste de s'écouter et de faire ses choix de vie en conséquence.

Quel est votre auteur préféré ?
Je n'ai pas un auteur préféré, bien que j’ai toujours adoré lire les livres de Stephen King. Un auteur que je suis depuis mon enfance. J'aime beaucoup les livres de Matthieu Ricard. Comme je lis dès que j'ai un peu de temps libre, je suis toujours à la recherche d'une nouvelle plume, ou pas. Je suis surtout attirée par la couverture d'un livre, puis la 4ème de couverture. Le nom de l'auteur n'est pas le plus important pour moi.

Quel serait votre top 5 des livres de développement personnel pour les lecteurs du blog, s’il vous plaît ?
Je recommanderais de lire :
"L'art de la simplicité",
"Psychologie de la solitude" de Gérard Macqueron,
"Les clés du bonheur" de Dalaï-Lama,
"Leçons de vie" de Elisabeth Kubler-Ross, et
"Guérir l'esprit" de Albin Michel

Un petit mot de la fin ?
Prendre du temps pour soi et s’écouter.
Arrêter de chercher des excuses pour ne pas prendre du temps pour soi (j’ai tellement entendu d’excuses lorsque j’avais mon cabinet de thérapeute, alors qu’il y a des solutions simples comme se lever quelques minutes plus tôt le matin, arrêter de fumer et prendre ce temps-là, etc.).
Réfléchir à ce qui nous fait du bien et nous rend heureux, ainsi qu’à tout ce qui nous crée des peines et nous fait ruminer, l'écrire sur une liste et faire le ménage.

Merci infiniment Nadine pour ce partage !