samedi 17 mars 2018

Chronique et interview - Dessine-moi... Ton monde idéal -- Victor de Coster


Présentation de l'éditeur

Ils ont entre 5 et 10 ans et ne manquent pas d'imagination quand il s'agit de dessiner la planète qui les inspire. Voici leurs aspirations, le monde tel qu'ils l'espèrent, eux qui le porteront bientôt. Ecologie, partage, famille... sont autant de valeurs que les enfants ont naturellement mis au coeur de leurs rêves. Si ce livre garde toute la légèreté - et l'humour - d'une parfaite histoire du soir, il est aussi plein d'espoir. Celui de voir la bienveillance et la douceur de nos conteurs d'un jour envahir pour de bon le monde de demain.

Ma chronique


Passionnée par le bien-être, l'avenir et la réussite de mes élèves, je ne pouvais pas être insensible à ce superbe ouvrage écrit en collaboration avec de jeunes enfant de 5 à 10 ans. Le sujet est fascinant, les textes très touchants, les illustrations magnifiques, gaies et colorées.
J'ai été très touchée par tous ces témoignages de la génération future mais en particulier par celui de Zakaria (10 ans, Paris) : dans son monde idéal, il n'y aurait pas de guerre, pas de pauvreté, de chamailleries. Les animaux ne seraient tous libres et le monde serait débarrassé des phobies. La pollution serait réduite... Tout ce que ces jeunes chérissent pourrait se résumer avant tout aux relations humaines sereines et amicales.

L'humain avant tout..., l'optimisme et le bonheur !

Ce livre nous fait rêver, nous replonge dans notre enfance :
Qu'est-ce qui nous faisait rêver ?
Qu'est-ce que nous aurions aimé vivre si nous pouvions vivre dans un monde idéal ?

Ce livre est un véritable bijou et un cadeau idéal pour de jeunes enfants.

L'auteur


Aussitôt sorti de la Sorbonne avec un Master 2 d’économie en poche, Victor De Coster fait bénéficier l’association Benenova de ses compétences. Passionné d’écriture, il rédige aussi de nombreux articles et quiz pour le magazine Secrets d’histoire. Ecrivain-voyageur dans l’âme, il note tout ce qu’il voit et entend dans des carnets durant ses déplacements en France et à l’étranger. Plusieurs CDD comme agent commercial à la SNCF lui inspirent la création d’une pièce de théâtre : « Pas de train pour les manchots ». Lors de la dernière campagne présidentielle, il interviewe de jeunes enfants pour compiler leurs différents points de vue sur la fonction présidentielle en un livre intitulé : « Dessine-moi ton président idéal » qui sera publié aux éditions du rêve en avril 2017. Fort de ce succès de librairie, il réitère avec de nouvelles interviews d’enfants recueillies dans un second livre : « Dessine-moi ton monde idéal » pour le même éditeur. Engagé pour les causes qui lui tiennent à cœur, il apporte toujours aujourd’hui son aide bénévole à différentes associations, rédige des piges pour la presse jeunesse, conçoit des énigmes pour le magazine Mickey. Il vient de terminer la création d’une BD humoristique sur la SNCF qui le transporte à grande vitesse sur sa voie d’auteur millénial.


Interview exclusive

Avez-vous toujours écrit, ou eu un déclic ?

Petit, je n’étais pas un grand lecteur. Lorsqu’on devait lire un livre à l’école j’étais plutôt du genre à regarder le résumé sur internet. Néanmoins, j’ai toujours eu l’esprit créatif. Au collège, je réalisais des courts métrages et j’inventais des chansons pour mon équipe de football.
En décembre 2015, je suis allé voir avec des amis la pièce « Fin de série »
A la fin de la représentation, j’ai pris un verre avec les acteurs et je me suis amusé à raconter sous forme de sketchs ce que je vivais dans mon travail d’étudiant à la SNCF. « Et si je notais toutes les anecdotes et que j’en faisais une pièce de théâtre ? » En liant mon vécu et mon imagination j’ai écrit la pièce : « Pas de train pour les manchots »
C’était le premier déclic.


Quels sont vos auteurs préférés ?

Parmi mes auteurs préférés je nomme Eckhart Tolle, André Charbonnier et Erroc. Les deux premiers écrivent des livres de développement personnel. Vivre l’instant présent, sortir de sa zone de confort, ne pas juger trop vite : Je connais la théorie, j’essaie chaque jour de pratiquer leurs enseignements. Le dernier car le scénariste de la BD « Les profs » m’a toujours fait rire. J’ai eu la chance de discuter avec lui de mes projets. Il a pris le temps de me lire et me donner des conseils, c’est un auteur génial !


Qu'avez-vous préféré dans ce projet d'écriture ?

Dans ce projet d’écriture, ce que j’ai préféré c’est de voir qu’il y avait de l’espoir. Les enfants sont sensibles à notre planète. Petit, je faisais la morale à ceux qui ne jetaient pas leurs déchets dans la poubelle. Aujourd’hui les enfants font la morale aux personnes qui ne trient pas leurs déchets. Il y a une évolution et c’est formidable.

Quelle a été la réponse qui vous a le plus touché ?


La réponse qui m’a le plus touché est celle de Blanche 10 ans : « Il ne faut pas faire de la peine aux gens, car la vie ce n’est pas ça, c’est censé être une joie. » Ces mots sont vraiment plein de bon sens, la vie est censée être une joie donc arrêtons de nous détester et aimons-nous !

Je cite également une phrase de Nassim, 9 ans : « Pour le gouter, il y aurait en bas de chez moi un marchand avec des glaces à 20 centimes ». Mon cher Nassim, beaucoup rêvent comme toi parles-en à Jean François Coppe…


Celle qui vous a le plus étonné ?

Le plus étonné c’est une petite qui m’a dit : « Dans mon monde idéal, j’aimerais que les haches soient moins coupantes. » Pourquoi ?

Avez-vous de nouveaux projets d'écriture ?

Oui j’ai deux projets d’écriture :
Une BD humoristique sur la SNCF avec des personnages comme le fraudeur, le syndicaliste, le cheminot fainéant, le cheminot passionné, l’usager qui rate toujours son train…
Une BD énigme « Pierrette et Ryan » : Une grand-mère et son petit-fils enquêtent dans toutes les communes de France.

J’ai toujours aussi dans un coin de ma tête un troisième livre avec des enfants.


Un mot de la fin ?
Folie. Je fais référence à mon neveu avec ce mot. Il a 4 ans, et en voyant son insouciance, je me dis vraiment que les enfants ont tout compris dans la vie. Pourquoi se prendre la tête : restons-nous même ! Sortons, crions, soyons fous, peu importe ce qu’on pense de nous !


L'éditeur
Les Editions du rêve sont une jeune maison d’édition. Elle propose 4 collections : Rêves de Mômes (pour les enfants), des livres de cuisine d’histoire et enfin des carnets de bord d’aventure et des chroniques de société.




Un grand merci aux Editions du Rêve pour ce superbe SP !