mardi 10 juillet 2018

Chronique : Chambres vides de Mitch Parry (Les allusifs)


Un grand merci à Exploratology pour ce très joli lot que j'ai sélectionné et dans lequel je viens de me plonger !
Description de l'éditeur

Dennis Ryan voyage du Canada à Manchester, en Grande-Bretagne, pour y disperser tes cendres de sa mère. Là-bas, il tente d'élucider les circonstances qui ont incité ses parents à abandonner un milieu stérile dans l'espoir de connaître des jours meilleurs en un pays lointain, mais aussi celles qui ont conduit deux êtres qu'un fossé social et intellectuel séparait à concevoir un projet illusoire. Au fil du récit apparaissent des personnages profondément humains qu'une réalité implacable dépasse. Peu à peu, les raisons qui ont poussé Dennis à fuir sa cellule familiale s'éclaircissent, l'origine des souvenirs qui le hantent se précise, et te voile se lève sur le mystère qui entoure la personnalité maternelle. Avec ce livre, Mitch Parry conçoit une quête psychologique intense, à l'atmosphère envoûtante, où les chambres vides que l'on quitte en laissent entrevoir d'autres remplies de promesses non tenues.

L'auteur

Originaire d’Etobicoke, en Ontario, Mitch Parry a passé une partie de son enfance à Manchester, au Royaume-Uni. Il est diplômé de l’université Western Ontario en littérature anglaise et en études cinématographiques. Il a enseigné l’anglais et travaillé dans le milieu du cinéma à Montréal et à Calgary. Il est l’auteur de deux autres romans, à ce jour inédits en français. Mitch Parry vit en Colombie-Britannique, où il partage son temps entre Victoria et des îles Pender.

Notre chronique


Livre très court sous forme de quête à partir de fragments de vie, de souvenirs, de lettres, de tout ce à quoi le narrateur, qui vient de perdre sa mère, peut se raccrocher.  Il s'agit d'un deuil à faire, celui de la mère, omniprésente. Ce processus naturel permet au narrateur de comprendre d'où il vient, pour pouvoir se construire lui-même et se dégager d'une mère malheureuse, de souvenirs qui l'étouffent, afin de pouvoir enfin vivre pleinement sa vie. 
Un beau témoignage sur la force des liens familiaux, sur l'immigration et ses effets et sur l'importance des racines.