lundi 10 septembre 2018

Quiz littéraire n°3 : réponses



Petit opus trouvé dans une boîte à livres, édité par Le Club en 2006.

Extrait 
Réponses 

1. Un vers holorine est un vers qui rime d’un bout à l’autre. A qui doit-on celui-ci ?
« Gall, amant de la reine, alla, tout magnanime,
Galamment de l’arène à la tour Magne, à Nîmes. »
a. Alphonse Allais
b. Victor Hugo
c. Marc Monnier
1 b. et c. La paternité de ces vers n’est pas encore totalement établie entre ce poète méconnu (1829-1885) et Victor Hugo.

2. Publié en 1969 par Georges Perec, La Disparition est un roman lipogrammatique : tout l’alphabet y est utilisé sauf une lettre. Savez-vous laquelle et pour quelle raison ?
1 La lettre « e » qui est la plus fréquemment utilisée dans la langue française. Cette disparition fait aussi écho à celle d’une partie de la famille de Georges Perec, disparue dans les camps de la mort.

3. Qui a écrit « On n’a de belles passions que dans l’âge mur, parce que la passion n’est belle et furieuse que quand il s’y mêle l’impuissance » ?
a. Casanova
b. Stendhal
c. Balzac
1 c. Balzac dans Le Lys sans la vallée, qui prête le mot à Louis XVIII.

4. Quel est le personnage de roman qui traduit carpe diem par : « Demain est un autre jour » ?
a. Scarlett O’Hara, dans Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell
b. Heathcliff, dans Les Hauts de Hurlevent, d’Emily Brontë
c. Molloy, dans Molloy, de Samuel Beckett
1 a. Scarlett O’Hara, dans Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell.

5. Incipit : la première phrase d’un roman. Saurez-vous retrouver cet incipit ?
« Ça a débuté comme ça. »
a. Voyage au bout de la nuit, de Louis-Ferdinand Céline
b. Rigodon, de Louis-Ferdinand Céline
c. L’Ecole des cadavres, de Louis-Ferdinand Céline
1 a. Voyage au bout de la nuit, de Louis-Ferdinand Céline