vendredi 1 décembre 2017

Rituels et traditions du monde, de José Labrosse.



C’est avec grand plaisir que j’ai lu « Rituels et traditions du monde » de José Labrosse aux Editions La Compagnie Littéraire, qui m’a été proposé en SP.

La première de couverture, superbe, évoque la beauté et l’altérité.
Ceux qui me connaissent savent à quel point la culture et les cultures sont essentielles à mes yeux et constituent en quelque sorte le fil conducteur de ma vie et de ma carrière.

J’ai été forcément touchée par tous les textes de ce carnet de voyage, véritable hymne à la vie, et plus particulièrement par ceux concernant l’Amérique du nord car j’enseigne la littérature américaine et ai vécu une année formidable au Canada, où j’ai eu la chance de visiter une réserve indienne.
Je vous citerai ce texte profond et émouvant :
« Cérémonie des premiers pas »
chez les Indiens Atacama
« Cérémonie des premiers pas » :
C’est la chanson du détachement.
La fillette ne le sait pas
Mais c’est un peu un arrachement.
L’enfant entre dans le tipi
Avec ses proches seulement.
Début de la cérémonie,
Rite de passage assurément ;
Puis elle marche vers un sapin,
Fier symbole de sa vie future.
Un porte-bébé lui tend les mains
Pour une maternité future.
Détachée de sa mère qu’elle aime
Elle n’est plus un petit bébé.
Elle a reçu comme un baptême
Et c’est une fillette née.
Juillet 2015
Après une prière dite par la maîtresse de cérémonie, chœurs et
tambours accompagnent la célébration à l’extérieur.

Ce recueil est un véritable enchantement et nous plonge directement dans ces cultures qui nous sont tellement étrangères. Ce superbe livre est une ode à la différence dans un monde où la mondialisation galopante menace chaque jour nos traditions singulières.
En effet l’auteur débute l’ouvrage avec une question essentielle : Pour ou contre les traditions ?
Mais pourquoi – dira-t-on – autant de traditions ?
Certains les trouvent ringardes, archaïques ou lentes,
Parfois inadaptées à nos générations.
Pourtant elles constituent une force battante
Dans un monde sans valeurs et sans identité.
Elles jouent bien leur rôle et cimentent une culture,
Fédérant tous les membres d’une même communauté
Qui respecte la vie sans aucune imposture.
Elle nous interpelle et ajoute que les traditions peuvent être modernisées et qu’elles ne nous empêchent pas d’aller de l’avant.
Les traditions sont aussi là parfois pour nous parler : comme « Quand la tradition est obligée de s’adapter... » nous le rappelle avec tant de retenue et tant d’émotions contenues :
La ville de Lyon tourne au ralenti :
La fête des Lumières est bien ternie.
Lumières sur les fenêtres et dans les cœurs
Mais sur les façades aucune lueur1.
Sur un panneau lumineux sont inscrits
Les noms des victimes du terrorisme.
Chacun, intérieurement, pousse son cri,
Cri de détresse devant le fanatisme.
La grande tradition s’est adaptée
À l’abominable actualité.
On ne connaît plus la joie de décembre :
La célèbre fête a un goût de cendres.
Décembre 2015
Ce recueil est un petit bijou qui nous permet de nous questionner sur un sujet essentiel de nos jours.
Pour aller plus loin sur le site de La Compagnie Littéraire.