samedi 9 juin 2018

Second TEST Box littéraire de juin : My book box -- Thématique : Générations.

Avec bonheur, j'ai reçu My book box de juin 2018 et partage avec vous cette expérience toujours sympathique !



Vous pouvez relire mes billets sur la box intitulée "Histoires américaines"
- présentation My Book Box avec interview des créateurs de la box (et une surprise en fin d'article !),
- chronique du 1er ouvrage : La chute des princes de Robert Goolrick
-  du 2nd : Prête à tout de Joyce Maynard
- du 3ème : Les douzes tribus d'Hattie D'Ayana Mathis

L'intérêt de My Book Box c'est avant tout que les ouvrages sont sélectionnés avec soin autour d'une thématique. Il s'agit chaque mois de découvrir trois livres et une facette de la littérature.
Cette découverte est complétée par un guide complet qui nous propose des liens et conseils pour approfondir le sujet en ligne, avec des sites, des films, des séries qui complèteront cette vision kaléidoscopique de la thématique.



Ce mois-ci, la thématique, générations, nous permet de découvrir trois ouvrages que j'ai hâte de lire et chroniquer :
D'ailleurs, les poissons n'ont pas de pieds de Jon Kalman Stefansson
«Elle est plus belle que tout ce qu’il a pu voir et rêver jusque-là, à cet instant, il ne se souvient de rien qui puisse soutenir la comparaison, sans doute devrait-il couper court à tout ça, faire preuve d’un peu de courage et de virilité, pourtant il ne fait rien, comme s’il se débattait avec un ennemi plus grand que lui, plus fort aussi, c’est insupportable, il serre à nouveau les poings, récitant inconsciemment son poème d’amour. Elle s’en rend compte et lui dit, si je dénoue mes cheveux, alors tu sauras que je suis nue sous ma robe, alors tu sauras que je t'aime.» Ari regarde le diplôme d’honneur décerné à son grand-père, le célèbre capitaine et armateur Oddur, alors que son avion entame sa descente vers l’aéroport de Keflavík. Son père lui a fait parvenir un colis plein de souvenirs qui le poussent à quitter sa maison d'édition danoise pour rentrer en Islande. Mais s’il ne le sait pas encore, c’est vers sa mémoire qu’Ari se dirige, la mémoire de ses grands-parents et de leur vie de pêcheurs du Norðfjörður, de son enfance à Keflavík, dans cette ville «qui n’existe pas», et vers le souvenir de sa mère décédée. Jón Kalman Stefánsson entremêle trois époques et trois générations qui condensent un siècle d’histoire islandaise. Lorsque Ari atterrit, il foule la terre de ses ancêtres mais aussi de ses propres enfants, une terre que Stefánsson peuple de personnages merveilleux, de figures marquées par le sel marin autant que par la lyre. Ari l’ancien poète bien sûr, mais aussi sa grand-mère Margrét, que certains déclareront démente au moment où d’autres céderont devant ses cheveux dénoués. Et c’est précisément à ce croisement de la folie et de l’érotisme que la plume de Jón Kalman Stefánsson nous saisit, avec simplicité, de toute sa beauté.

Les années d'Annie Ernaux
Au travers de photos et de souvenirs laissés par les événements, les mots et les choses, Annie Ernaux donne à ressentir le passage des années, de l'après-guerre à aujourd'hui. En même temps, elle inscrit l'existence dans une forme nouvelle d'autobiographie, impersonnelle et collective.

Un livre un jour :)


Une bobine de fil bleu d'Anne Tyler
Ils se croyaient uniques : c'était peut-être la preuve supplémentaire que les Whitshank étaient une famille comme les autres. Abby Whitshank est mère de cinq enfants devenus adultes. Elle excelle à les rassembler tous autour d'un repas ou d'une conversation. Pourtant, si aujourd'hui tous les enfants sont de retour à Baltimore, c'est parce que Abby les inquiète par ses comportements étranges et ses pertes de mémoire. Le coeur de la famille Whitshank semble battre de travers. Même Denny, le fils rebelle, s'en émeut. Avec humour et mélancolie, Anne Tyler recompose le drame doux-amer d'une famille qui se croyait plus heureuse que les autres. Elle l'était, c'est vrai, mais au prix de mille petits arrangements avec la réalité... 
" Anne Tyler recrée à la perfection la vie enviable et le quotidien animé d'une maisonnée où l'on n'a rien à cacher. Vraiment ? " Florence Bouchy – Le Monde des Livres
 A vos livres ! :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire